www.phasmes.com

Les petites annonces | Les forums | Contact | Accueil

Coin du débutant | Nos installations | Nos phasmes | Nourriture | Législation | Liste P.S.G. | Les mantes

 

 

Le phasme feuille de Java - Phyllium bioculatum -

 

Le phasme feuille de Java

Phyllium bioculatum

 

( Fiche et photos réalisées par Thierry LEFEUVRE )

Pseudo : Ptérix

 

 

Originaire de Java, ce phasme feuille est assez difficile à élever.

Le mâle mesure 7 cm environ et porte une paire d'ailes qui lui permettent de voler sur de courtes distances.

La femelle,  de 9 cm, est plus large et beaucoup moins allongée que le mâle.  Elle possède également une paire d'ailes mais elle ne peut pas voler.

 

Son élevage n'est pas à conseiller au débutant car cet insecte est relativement exigeant en ce qui concerne la température, l'humidité et la nourriture.

Comme pour la Phyllium celebicum, en élevage, son alimentation est composée de feuillage de ronce mais nous sommes arrivé à limiter les pertes, de façon importante,  en leur donnant une proportion très élevée de feuillage de goyavier, de chêne, et notamment du chêne vert.

Dans notre élevage, les pertes sur jeunes ( stade L1/L2 ) sont inférieures à 8 %. ( Constatation faite sur plusieurs centaines de larves du moment de l'éclosion au stade L3 ).

 

Cet insecte semble être très sensible au stress lié aux manipulations fréquentes. Il faut donc éviter autant que possible de les toucher, et surtout de les décrocher de force, notamment lors des changements de végétaux . Pour les changer de feuille ou de support, nous les poussons avec le doigt afin de les inciter à se déplacer d'elles même.

 

En ce qui concerne la température d'élevage, et pour recréer au mieux les conditions naturelles, nous la faisons varier de 22°C la nuit  à 26°C le jour.

 

L'humidité ambiante est constamment maintenue entre 75 et 80 % et elle est complétée par 2 pulvérisations journalières d'eau, dont une sur les insectes et le feuillage ( généralement le matin ) et l'autre sur les parois et le sol du terrarium ( le soir ).

 

Pour ce qui est de l'éclairage artificiel, nous utilisons des néons horticoles  qui éclairent les terrariums 12 heures par jour, en complément de la lumière naturelle.

 

La reproduction est sexuée et donne des oeufs dont la durée d'incubation avoisine les 6 mois ( généralement entre 5 et 7 mois ).

Néanmoins et compte tenu de la difficulté pour certains éleveurs d'avoir des femelles et des males adultes au même moment pour une reproduction sexuée, ceux ci n'ont que des femelles qui se reproduisent par parthénogénèse. ( les oeufs ne sont pas fécondés et ne donnent naissance qu'à des femelles ).

 

Comme pour les autres espèces de phyllium que nous élevons, les oeufs sont récoltés sur le sol du terrarium  une fois par semaine puis nous les plaçons dans un substrat, composé d'un mélange de terreau ,en majorité, et de sable de Loire, à une température oscillant entre 25 et 27 °C le jour ( 8 h à 22 h ) et 22 à 23 °C la nuit ( 22 h à 8 h ) et un taux d'hygrométrie constant de 95 %.

Cette boite est conservée à 25°C dans l'éclosoir.

 

Les jeunes larves naissent au bout de 6 mois. 

 

Compte tenu de leur petite taille ainsi que de leur grande mobilité, et afin de pouvoir les surveiller plus  facilement dans nos grands terrariums, nous les plaçons sur des feuilles de chêne ou de goyavier  dont l'extrémité de la branchette trempe dans un petit pot rempli d'eau. Celui ci est placé à l'écart afin qu'elles ne puissent pas se disperser dans l'enceinte.

Après quelques jours, nous leur rajoutons quelques feuilles de ronce, en petite proportion, pour commencer à les habituer à en consommer.

 

Dès le 2eme stade, les Phyllium bioculatum deviennent plus facilement repérables dans les terrariums et nous les plaçons alors sur de grandes branches de chêne et de ronce, et/ou des plants de goyavier où elles peuvent se déplacer à loisir.

 

Pour éviter une éventuelle consanguinité qui ne pourrait qu'entraîner une dégénérescence de nos souches, nous croisons régulièrement nos phyllies avec des individus provenant d'autres élevages.

 

      

Pour accéder aux photos du détail des différents stades chez la Phyllium bioculatum, cliquez ici.

 

 

Oeufs et jeunes

 

   oeufbioculatum.jpg (11219 octets)     1376.jpg (71232 octets)  1665.jpg (56104 octets)

 

  1113.jpg (56474 octets)  1358.jpg (51232 octets)  1820.jpg (70450 octets)

 

1821.jpg (61109 octets)

     

 

 

Males

 

Dcp_2369a.jpg (59865 octets)

 

   

 

 

Femelles

 

1977.jpg (76052 octets)  1993.jpg (113496 octets)  1994.jpg (83786 octets)

 

1504.jpg (99492 octets)  1488.jpg (35134 octets)  1375.jpg (49467 octets)  1414.jpg (95543 octets)

 

1680.jpg (71243 octets)  1681.jpg (79878 octets)  1976.jpg (66822 octets)  Dcp_2446a.jpg (72353 octets)

 

Dcp_2142a.jpg (76899 octets)

 

       

 

 

Accouplements

 

 1647.jpg (88265 octets)   

 

 

Réalisation

www.phasmes.com