www.phasmes.com

Les petites annonces | Les forums | Contact | Accueil

Coin du débutant | Nos installations | Nos phasmes | Nourriture | Législation | Liste P.S.G. | Les mantes

 

 

Le phasme rugueux - Arétaon asperimus -

 

Le phasme rugueux

Aretaon asperrimus

 

( Fiche et photos réalisées par Thierry LEFEUVRE )

Pseudo : Ptérix

 

 

Ce petit phasme globuleux , originaire de Sabah, est très facile d'élevage.

 

Son aspect général le fait ressembler à un petit morceau de bois épineux.  

 

Adulte, le mâle mesure de 5 à 6 cm, est de couleur marron . Son apparence générale le fait ressembler à un morceau d'écorce.

Il est  toujours plus grêle que la femelle mais il porte plus d'épines.

La femelle adulte mesure 8 cm. Sa couleur est identique à celle du mâle.

Les jeunes sont marron vert-brun et ressemblent à des morceaux d'écorce de bois. 

 

Sa nourriture est essentiellement composée de feuillage de ronce, mais on peut également lui proposer du chêne, du Pyracantha, de l'aubépine, du charme, de l'orme champêtre ...

 

Ce phasme a une activité nocturne et il passe généralement sa journée caché sous des écorces de chêne liège ou, plus rarement, dans la végétation.

 

C'est une espèce très prolifique dont la durée moyenne des cycles est de 4 à 5 mois (incubation des oeufs / croissance des jeunes / stade adulte).

 

Afin  que les femelles puissent enterrer leurs oeufs, le terrarium des Arétaon asperimus est équipé d'un pondoir rempli d'un mélange de sable de Loire et de terreau.

Nous récoltons les oeufs par tamisage, une fois par semaine, puis nous les plaçons dans un substrat  composé d'un mélange de terreau ( 30 % ) et de sable de Loire ( 70 % ), dans une boite, que l'on prend soin d'humidifier régulièrement. 

Cette boite est conservée à 25,5°C dans l'éclosoir.

 

En ce qui concerne la température d'élevage, et pour recréer au mieux les conditions naturelles, nous la faisons varier de 22°C la nuit  à 26°C le jour mais, son élevage se pratique également sans aucune difficulté à température ambiante d'une habitation.

 

L'humidité ambiante est constamment maintenue, à l'aide d'un humidificateur, entre 70 et 80 % et elle  est complétée par 2 pulvérisations journalières d'eau, dont une sur les insectes, les caches et le feuillage ( généralement le matin ) et l'autre sur les parois et le sol du terrarium ( le soir ).

 

Pour ce qui est de l'éclairage artificiel, nous utilisons des néons horticoles  qui éclairent les terrariums 12 heures par jour, en complément de la lumière naturelle.

 

 

oeufs et jeunes

 

oeuf.jpg (11557 octets)   Dcp_0723.jpg (85851 octets)   Dcp_0712.jpg (60721 octets)

 

 

Males

 

Dcp_0539a.jpg (76283 octets)   Dcp_0540a.jpg (126478 octets)   Dcp_0544a.jpg (97633 octets)

 

 

Femelles

 

Dcp_0580a.jpg (181133 octets)   Dcp_0538a.jpg (98475 octets)   Dcp_0542a.jpg (96201 octets)

 

 

Accouplements

 

Dcp_0531a.jpg (169494 octets)   Dcp_0534a.jpg (135781 octets)

 

 

Réalisation

www.phasmes.com