www.phasmes.com

Les petites annonces | Les forums | Contact | Accueil

Coin du débutant | Nos installations | Nos phasmes | Nourriture | Législation | Liste P.S.G. | Les mantes

 

 

Sipyloidea sipylus

 

Sipyloidea sipylus

 

( Fiche et photos réalisées par Anne CHERPIN )

  ( Pseudo: nanou )

 

 

 

Description:

La femelle Sipyloidea sipylus est un phasme ailé. Ces ailes apparaissent entièrement à taille adulte lors de la dernière mue. Ce phasme mesure 14cm ( pattes en avant ), c’est un phasme filiforme qui possède de longues antennes de 6cm .

Les jeunes sont de couleur verte fluo et n’ont pas encore d’ailes. C’est à partir des deux avant dernière mue que le phasme porte un début d’ailes en formation.

Au court des dernières mues, le phasme perd sa couleur verte pour devenir d’une couleur pâle crème, mais après quelques semaines, le sipylus passe à une couleur rose pâle.

Les ailes du sipylus sont repliées le long de son corps et sont plus courtes. Il peut voler pour échapper à un ennemi, mais son vole n’est pas très bon, de plus il dégage par la même occasion une odeur nauséabonde .

   

 

Comportement:

Le sipylus fait parti des phasmes à comportement « calme »  ( tout comme le Carausius ou le Medauroidea extradentata par exemple ). Il n’est pas agressif et c’est un phasme très agréable et facile d’élevage. Il est amusant de voir les sipylus adultes s’ébrouer en déployant leurs ailes.

Nocturne, il ne se déplace que de nuit. La journée, il opte pour une position allongée, plaqué contre les parois du terrarium, pattes tendues. Ou bien, pendu à une feuille ou seule les pattes avant sont accrochées.

Les jeunes font de même et ils sont déjà capables d’imiter la position de camouflage adulte pattes tendues en avant.

De nuit, le sipylus est un phasme très actif et vif et explore son environnement à la recherche de nourriture.

Le sipylus s’accommode fort bien de la présence d’autres phasmes dans le même terrarium ( ex : Medauroidea extradentata ou Carausius ou Baculum )

*Il est préférable de ne pas ouvrir la porte du terrarium en soirée, si vous avez beaucoup de jeunes sipylus, car les évasions sont vites arrivées ! Ce sont des phasmes assez rapides.

   

 

Hébergement:

Le sipylus est un phasme facile d’élevage, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il faille négliger les soins à lui apporter.

 

Taille du terrarium :

40*30*30 est largement suffisant pour quelques adultes ( environ 6 ). Tout dépend du confort que vous voulez apporter à  vos phasmes et du nombre.

 

Matériaux du terrarium :

En plexis glace, en moustiquaire, en bois, en verre cela dépend de l’humidité dont vous voulez faire bénéficier votre terra. Le sipylus s’accommode très bien d’un terra mi- moustiquaire et mi-plexis glace ( ou verre ) avec un encadrement en bois, à vous de voir si vous êtes bricoleur. Il est possible aussi d’acheter un aquarium pour en faire un terrarium adapté, ou alors d’acheter un terrarium en verre  ( à savoir que les prix sont assez élevés…). La moustiquaire reste encore la meilleure solution.

 

Température :

La température ambiante d’une maison est satisfaisante, mais vous pouvez opter en plus pour une petite ampoule chauffante ( ou classique ) que vous placerez en dehors du terrarium pour éviter toute accident et brûlure . Cela vous assure une température de 22° voir même 24°, cela dépend de la taille de votre terrarium et de son aération. A savoir que plus il fait chaud et plus les phasmes sont actifs, mais il ne faut pas non plus dépasser les 25° ! Placé dans une pièce plus froide, les phasmes s’alimentent beaucoup moins

 

Vaporisation :

Bien qu’une seule vaporisation le soir, sur les feuilles et sur les insectes, soit  suffisante, il est possible d’en ajouté une autre le matin, mais les phasmes ne boiront que la nuit.

Une bonne humidité permet une bonne mue.

 

Aménagement  du terrarium :

Vous disposerez au fond du terrarium du terreaux , ou sopalin, que vous vaporiserez  chaque soir. Ceci permet d’assurer une bonne hydrométrie. Le terreaux est sans nul doute le plus esthétique des deux.

Pour l’alimentation des phasmes, vous mettrez un ou deux pots ( bouteille coupée, pot de confiture… ) rempli d’eau pour les branches de ronces.

Il est plus convenable de placer le terrarium dans une pièce claire pour que les phasmes aient un on apport de lumière la journée, de même s’abstenir de mettre le terrarium dans un endroit propice au courant d’air pour éviter tout écart de température.

   

 

Nourriture:

Les sipylus se nourrissent principalement de ronces ( mûrier, framboisier en font partie et sont acceptés ). Il est possible d’essayer, le lierre et le troène, mais qui restent pour moi sans grands succès auprès de phasmes…

Pour garder les branches de ronces bien fraîche, ajouter un peu de sucre dans l’eau des pots, pour «  booster » un peu les feuilles. Il est préférable de changer les branches de ronces toutes les semaines pour assurer une bonne nourriture fraîche aux phasmes.

   

 

Croissance:

La croissance des sipylus est assez rapide s’ils sont placés dans de bonnes conditions. Il faut compter environ 6 mois pour arriver au stades adultes. La mue se fait principalement durant la nuit, et le phasme la mange après s’en être extirpé au bout d’environ 1H30. Il est facile de repérer un sipylus qui va muer, car il cessera ( en générale )de s’alimenter les 3 jours précédent cette mue, et ces activités seront restreinte.

Les jeunes sipylus sont très fin et très petits, environ 1.5 cm.

   

 

Reproduction:

Elle peut par parthénogénèse  ( les femelles n’ont pas besoin de mâles pour assurer la reproduction ). Quelques semaines après sa dernière mue, il est facile de repérer chez les femelles sipylus, la production en cours d’œufs, de couleur sombre, dans leur abdomen à cause de leur couleur claire.

Les femelles sipylus pondent en moyenne 3 œufs par jour, qu’elles collent sur les parois du terrarium ou bien sous les feuilles de ronces ( ce qui rend la récolte des œufs difficile ).

   

 

Incubation:

Vous pouvez récolter les œufs et les placer dans un pot rempli de terreaux humide et recouvert d’une gaz qu’il faudra maintenir à une température de 25° environ et avec une bonne hydrométrie, pour ne pas que les œufs sèchent. Les jeunes écloront tout aussi facilement si vous laissez les œufs dans le terrarium, ce qui permet en plus une pré «  sélection naturelle » , les plus fort survivent.

Il faut attendre en moyenne 1 mois ½ pour que les œufs éclosent.

 

 

 

 

 

 

Sipyloidea1.jpg (580326 octets)  Sipyloidea2.jpg (888160 octets)  Sipyloidea3.jpg (538326 octets)  Sipyloidea4.jpg (615962 octets)  Sipyloidea5.jpg (594221 octets)

 

 

Réalisation

www.phasmes.com