www.phasmes.com

Les petites annonces | Les forums | Contact | Accueil

Coin du débutant | Nos installations | Nos phasmes | Nourriture | Législation | Liste P.S.G. | Les mantes

 

 

Epidares_nolimetangere

 

Epidares nolimetangere

( De HAAN 1842)

 

Fiche et photos réalisées par Elisabeth GILSON

 (pseudo : Noisettte)

 

 

Origine :

Cette espèce provient de Sarawak ( Malaisie)

 

Description:  

La femelle mesure environ 40 à 50 mm (hors pattes) de long. La femelle est soit brune verte ou rouge, orange. Sur son corps, se trouve une ligne longitudinale orange, marron foncé que le mâle ne possède pas. 

Le mâle mesure environ 30 à 40 mm (hors pattes) de long. Son corps est plus fin que la femelle. Il possède 4 épines dorsales plus importantes.

Les jeunes à la naissance mesurent environ 14mm (hors pattes) de long. La couleur est variable lors de la croissance, j’en ai eu des brun-vert, marron-brun.

On peut les sexer à partir du stade L4 grâce à la ligne longitudinale sur le corps de la femelle.

L’œuf a une forme ovoïdale. Contrairement à la plupart des œufs, celui-ci est recouvert de petits poils crochus de couleur brune.

 

Reproduction :

La reproduction a lieu fréquemment. La femelle pond un bon mois après l’accouplement. Elle déposera les œufs souvent au même endroit que l’on retrouve en petits tas ( de 2 ou 3). La femelle pond très peu, une fois par semaine maximum.

 

Incubation: 

Certains incubent cette espèce dans le terra en lui-même mais personnellement j’ai préféré les disposer dans un petit incubateur à 24°.  L’incubation varie de 3 à 5 mois. 

 

Alimentation:  

Ils se nourrissent principalement de ronces mais on peut compléter par du framboisier et de l’aubépine.

 

Le terrarium:  

Un petit terrarium convient très bien vu la grandeur de ce phasme, mais seulement il faut que l’atmosphère soit très confinée et humide.

Maintenir la température entre 20 et 28° ( trop bas ralentit la croissance des phasmes).

Pour éviter les moisissures, j’ai disposé du sopalin au fond du terrarium. Il faut le changer très régulièrement pour éviter les maladies et champignons.

L’idéal serait de rajouter des tuiles, écorces pour qu’ils puissent se cacher comme dans leur milieu naturel.

           

Comportement:  

Les Epidares sont les rois de la catalepsie. Ils peuvent rester un jour entier voir plus, immobiles pour tromper l’ennemi ! Surtout ne le jetez pas à la poubelle en pensant qu’il est mort. Il vous suffira de l’isoler dans une petite boite et de la surveiller jusqu’au  lendemain.

Les adultes sont nocturnes, par contre les petits voyagent également la journée.

 

 

 

   

 

 

( Photos réalisées par Anne CHERPIN )

  Pseudo: nanou

 

Jeunes

 

epidares_nolimetangere.jpg (68362 octets)  epidares_nolimetangere1.jpg (85035 octets)  epidares_nolimetangere2.jpg (55769 octets)  epidares_nolimetangere3.jpg (64231 octets)

 

 

( Photos réalisées par David RUBINFELD )

Pseudo : Lexan

 

 

 

Complément concernant Epidares nolimetangere (De Haan, 1842)

 

Par Guillaume QUEVAL (Guill_80)

 

            Le petit complément que je vais définir ci-dessous est très rapide. Il concerne le sexage décrit par Elisabeth qui cite : « …..La femelle est soit brune verte ou rouge, orange. Sur son corps, se trouve une ligne longitudinale orange, marron foncé que le mâle ne possède pas. …..On peut les sexer à partir du stade L4 grâce à la ligne longitudinale sur le corps de la femelle. ».

            Dans la souche que je possède, les deux sexes possèdent cette ligne. Au début, à l’état juvénile, je pensais à des femelles. Mais arrivé au stade d’adulte, il s’est avéré que je possédais bien des spécimens des deux sexes. Les photos ci-dessous montrent un mâle et une femelle adulte possédant cette fameuse ligne.

 

  

 

 

Réalisation

www.phasmes.com