www.phasmes.com

Les petites annonces | Les forums | Contact | Accueil

Coin du débutant | Nos installations | Nos phasmes | Nourriture | Législation | Liste P.S.G. | Les mantes

 

 

Hyalophora cecropia
 

 

Hyalophora cecropia (Limnaeus, 1758)

 

 

Fiche réalisée par Guillaume QUEVAL (pseudo : terrariopassion)

 

 

 

Origine et biotope

 

            Le Hyalophora cecropia est un attacidé originaire d’Amérique du nord. On le rencontre du sud du Canada jusqu’aux Etats-Unis et au Mexique. Il fréquente un peu tous les biotopes (forêts, jardins, champs, etc…)

 

 

Description

 

            Ce superbe lépidoptère dont l’envergure atteint 15 cm et même parfois plus, a l’abdomen rouge rayé de blanc-crème. Les ailes sont brunes assez foncées avec des bandes blanches et des tâches rosâtres. Le mâle et la femelle possède la même coloration mais cette dernière a le corps plus gros et l’envergure un peu plus grande que le mâle. Le dimorphisme est également très marqué chez cette espèce comme chez les autres espèces d’attacidé, le mâle ayant les antennes « plumeuses » et la femelle les antennes « filiformes ».

 

 

Alimentation

 

            Les adultes comme tous les attacidés, ont les trompes atrophiés et ne se nourrissent pas et ne vivent que pour assurer leur survie.

            Les chenilles se nourrissent de nombreux végétaux : Bouleau, prunier, cerisier, saule, aulne, lilas, pommier, érable, frêne, groseilliers. Personnellement, j’ai toujours élevé cette espèce sur bouleau sans problème particulier mais il semblerai d’après de nombreux éleveurs que le saule donne de très bons résultats. Il faut prévoir une quantité importante de végétaux car les chenilles sont assez voraces.

 

 

La « volière » des adultes

 

            Les adultes seront maintenus dans une « cage » fabriqué de bois et de moustiquaire (armature de tasseaux de 20x20 mm et les parois en moustiquaire, la porte étant également en moustiquaire ; seul le dessus et le dessous seront en contre-plaqué de 10 mm, permettant la superposition de plusieurs cages). Pour maintenir 2 ou 3 couples adultes, une « cage » de 50 x 50 x 50 cm est suffisante.

 

 

Le « terrarium » des chenilles

           

            Les chenilles juste éclosent seront élevées dans des terrarium de type « Faunabox ». Au fur et à mesure de leur croissance, elles seront placées dans le même type de « cage » que celle des adultes où elles termineront leur croissance jusqu’à la confection du cocon. Le sol des cages pour chenilles sera composé de feuilles de papier essuie-tout.

 

 

Conditions climatiques

 

Vu son origine, cette espèce n’a pas besoin d’être chauffé et peut être élevée sous notre climat. L’élevage en extérieur est possible. Une période de repos sous forme de cocon est également à envisager en plaçant ces derniers dans une pièce non chauffé (garage, cave,….) ou dans le bas du réfrigérateur. L’émergement des adultes intervient au printemps suivant après une hausse progressive de la température. En général, une seul génération est effectué par an mais si la sortie d’hibernation se fait assez tôt, il est possible d’effectuer deux génération par an.

 

 

Reproduction

 

            Cette espèce est très facile à reproduire, les accouplements ne se faisant pas attendre (dès la première nuit après l’émergence des adultes, les accouplements peuvent avoir lieu). La ponte est effectuée les jours qui suivent sur les parois de la « cage » et peut comporter plus de 200 œufs. La durée d’incubation des œufs varie entre 12 et 20 jours. Les chenilles sont assez sensibles et les manipulations devront être éviter. Ils ne faut pas changer de support nourricier pendant la croissance des chenilles sous peine de perdre une grande partie de celles-ci. Elles devront également toujours avoir du feuillage frais à disposition. Le développement des chenilles est rapide et la nymphose à lieu à partir de 50 jours après l’éclosion.

 

 

Remarque

 

Cette espèce est très facile à élever et peut être conseillé aux débutants. Le plus important se cite en trois critères :

-          Eviter les manipulation des chenilles

-          Ne pas changer le type d’alimentation durant la croissance de la chenille

-          Prévoir une quantité importante de végétaux.

 

La souche élevée provenait du Canada.

 

 

 

 

Réalisation

www.phasmes.com